/ / /
/

Réduire sa consommation de cigarette est-ce suffisant ?

Réduire sa consommation de cigarette est-ce suffisant ?

Question posée par Anonyme 27/11/2009

Et si je réduisais ma consommation de cigarettes ?

Suivre la discussion |
| Signaler

2 réponses

Réponse de clara Seuls des experts peuvent répondre aux questions des internautes. Ce membre ne fait plus partie de la communauté des experts Ooreka. Cependant, nous conservons sa réponse pour garantir la cohérence de la discussion. En savoir plus.

50 votes réponse utile

Le 27/11/2009

Non ! Moins fumer est un début, un geste dans la bonne direction, mais n’est pas suffisant pour vous préserver des risques de cancer. Seul un arrêt total et définitif sera vraiment bénéfique sur votre santé.

Réponse de Anonyme Seuls des experts peuvent répondre aux questions des internautes. Ce membre ne fait plus partie de la communauté des experts Ooreka. Cependant, nous conservons sa réponse pour garantir la cohérence de la discussion. En savoir plus.

Le 24/02/2011

Bonjour,
il faut impérativement arrêter! diminuer c'est bien mais a long terme il faut arrêter. Je vous propose de tester notre méthode qui se base justement sur ce principe, diminuer et arrêter dés que vous êtes assez motivée. La solution Malta Puff doit etre adaptée en fonction de votre objectif et de votre motivation pour lutter  contre votre dépendance au tabac, afin d'optimiser vos chances pour diminuer, contrôler et  arrêter de fumer.

•    Vous fumez moins d'1 paquet de cigarettes par jour : l'achat d' 1 spray  vous suffit 
•    Vous fumez entre 1 et 2 paquets par jour : l'achat de 2 sprays vous est conseillé 
•    Vous fumez 2 paquets par jour : l'achat de 3 sprays vous est recommandé 

visitez notre site http://www.maltapuff.fr




Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !