Tabacologue

Écrit par les experts Ooreka

Consulter un tabacologue est indispensable lorsque l'on a une dépendance forte à la cigarette.

Le tabacologue est le médecin spécialiste qui saura trouver la meilleure stratégie pour aider son patient à arrêter de fumer et réussir son sevrage tabagique.

Qu'est-ce qu'un tabacologue ?

La tabacologie est l'étude des problèmes liés au tabac. Le tabacologue est un médecin qui aide le patient à résoudre son problème de dépendance au tabac et à arrêter de fumer. C'est un professionnel du milieu médical qui connaît donc parfaitement :

  • tous les troubles liés à la cigarette ;
  • tous les problèmes liés à cette dépendance.

C'est un soutien indispensable lorsque l'on souhaite arrêter de fumer.

Où consulter un tabacologue ?

Il existe des services de tabacologie dans la plupart des hôpitaux en France. Toute personne, majeure ou mineure, souhaitant arrêter de fumer peut s'y rendre.

Il existe également des médecins traitants spécialisés en tabacologie. Il suffit de prendre rendez-vous à leur cabinet médical.

Tabacologue : quand consulter ?

Il est conseillé de consulter le tabacologue :

  • si on a essayé plusieurs méthodes pour arrêter de fumer et que l'on n'y arrive pas ;
  • si on arrive, avec d'autres méthodes, à arrêter, mais que l'on rechute très vite ;
  • lorsque la dépendance à la nicotine est très forte et que l'on a besoin d'une aide médicale et d'une prescription médicamenteuse ;
  • si on ne sait pas trop où on en est du point de vue de sa santé et de son tabagisme et que l'on souhaite faire le point ;
  • si on estime ne pas avoir assez de volonté pour arrêter seul ;
  • si on a une maladie qui nécessite l'arrêt définitif du tabagisme ;
  • quand on est enceinte et que l'on souhaite arrêter de fumer avant l'arrivée de son enfant, mais que l'on ne sait pas trop comment s'y prendre ni quelles sont les aides possibles ;
  • si on souhaite reprendre une activité sportive et une vie saine, mais que l'on est encore trop dépendant à la nicotine, etc.

Déroulement d'une séance avec le tabacologue

La plupart des séances se déroulent plus ou moins de la même façon :

Séance chez le tabacologue
Étape 1 Le patient remplit un questionnaire très pointu où il doit répondre à toutes les questions qui concernent son addiction et son rapport à la nicotine :
  • nombre de cigarettes/jour ;
  • depuis combien de temps ;
  • habitudes alimentaires ;
  • habitudes sportives, etc.
Étape 2 Le tabacologue effectue ensuite un certain nombre de tests (exemple : mesure de CO², etc.).
Étape 3 Analyse des résultats et programme d'arrêt du tabac émis par le tabacologue :
  • date d'arrêt de la cigarette ;
  • prescription médicale, etc.

Tabacologue : un suivi régulier

La durée des séances varie de 3 à 6 mois, voire plus si les résultats l'exigent. Tout dépend de chaque cas, mais pour les dépendances fortes, il faudra consulter régulièrement le tabacologue :

  • tout au long du sevrage tabagique ;
  • et souvent encore après, pour éviter la rechute.

Le coût d'une consultation est le même que celle d'un médecin traitant. C'est une consultation qui est remboursée par l'Assurance maladie.

À noter : conservez bien votre ordonnance si vous devez avoir une prescription de médicaments ou de substituts nicotiniques afin de vous faire rembourser par la sécurité sociale.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
vanessa méril-mamert

nutritionniste, créatrice culinaire | wellness nutrition

Expert

DJ
dr anouar jarraya /tunis tunisie

psychiatre psychothérapeute sexologue | cabinet médical (adultes & enfants)

Expert

CG
céline garreau

bioénergéticienne, libération du péricarde | de la pierre à la lune

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.