Sommaire

Le tabac tue chaque année plus de 650 000 personnes en France (7 millions dans le monde), ce qui représente 10 % des décès.

Les risques du tabac sont graves et nombreux :

  • dépendance ;
  • cancer ;
  • tabagisme passif (environ 6 000 personnes en meurent tous les ans) ;
  • maladies cardiovasculaires, troubles respiratoires et troubles digestifs ;
  • allergies ;
  • asthme ;
  • troubles ORL, etc.

Ils sont particulièrement préoccupants pour les femmes enceintes et les enfants.

Lire l'article Ooreka
  Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?  

Risques du tabac sur l'espérance de vie

Voici les chiffres du décès pour cause de tabagisme :

  • 60 % des fumeurs vont mourir à cause de leur tabagisme ;
  • 1 fumeur sur 4 n'atteint pas l'âge de la retraite ;
  • fumer moins de 10 cigarettes par jour diminue de 4 ans l'espérance de vie ;
  • fumer entre 10 et 20 cigarettes par jour diminue de 6 ans l'espérance de vie ;
  • fumer plus de 20 cigarettes par jour diminue de 8 ans l'espérance de vie.

Selon l'OMS, si les tendances actuelles persistent, ce sont plus d'un milliard de décès qui résulteront de la cigarette au XXIe siècle.

Lire l'article Ooreka

Les risques vitaux du tabac

Fumer (que ce soit la cigarette, le cigare, la pipe, la chicha ou encore le tabac à rouler) provoque un certain nombre de troubles de la santé qui, à la longue, peuvent évoluer vers des maladies graves et même mortelles.

RISQUES DU TABAC SUR LA SANTÉ
Cancers Plusieurs formes de cancers (au moins 17) : poumons, bronches, gorge (larynx et pharynx), œsophage, bouche (langue, lèvres), foie, pancréas, sein, vessie, etc.
Problèmes cardio-vasculaires
  • Le tabac abîme les artères qui, avec les veines, conduisent le sang dans tout le corps et jusqu'au cœur et au cerveau.
  • Sans compter la propension de beaucoup de fumeurs à avoir une alimentation trop riche : les artères finissent par se boucher.
  • Parmi les problèmes cardio-vasculaires fréquents :
    • la pression artérielle,
    • une augmentation du rythme cardiaque (le cœur doit pomper davantage et travaille plus dur),
    • des caillots de sang qui bouchent les artères (ex. : artérites, AVC - Accident vasculaire cérébral - lorsque le caillot atteint le cerveau).

Bon à savoir : les cigarettes électroniques augmenteraient le risque d'attaques cardiaques de 56 %, celui d'AVC de 30 % et celui de troubles circulatoires de 44 % (source : M. Vindhyal, “Impact on Cardiovascular Outcomes among E-Cigarette Users : A review from National Health Interview Surveys” lors de la 68ème session scientifique de l’American College of Cardiology, mars 2019).

Problèmes respiratoires
  • Fumer occasionne un essoufflement chez une personne qui fume moyennement.
  • Si l'on fait du sport et que l'on a plus de 40 ans, l'essoufflement peut aussi être un premier signe d'attaque cardiaque.
  • Les troubles respiratoires sont de plusieurs nature :
    • des bronchites chroniques,
    • des problèmes à récupérer dès que l'on court ou que l'on monte des escaliers,
    • des crises d'asthme plus fréquentes chez les sujets atteints d'asthme et qui fument même très peu.
Problèmes digestifs
  • Le fait de fumer ralentit la digestion. La nicotine a en plus tendance à augmenter la sécrétion d'acide gastrique.
  • L'acidité de l'estomac peut créer :
    • des problèmes digestifs,
    • des ulcères,
    • des remontées acides au niveau de l'œsophage.
  • L'usage du tabac, avec plus 10 paquets/année, augmente le risque de présenter une stéatose métabolique et une NASH.
Problèmes de la sphère ORL
  • Les fumeurs sont très souvent sujets aux otites.
  • Risques de cataractes et troubles oculaires.

La responsabilité du tabac dans de nombreuses maladies est scientifiquement prouvée et varie selon l'intensité du tabagisme, le nombre d'années du tabagisme, la « qualité » du tabac (cigarettes, cigarettes roulées, cigares, etc.).

Même après avoir arrêté de fumer, d'anciens fumeurs sont toujours à risque pour des maladies comme le cancer, la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou l'AVC. Cela est dû au fait que le tabagisme a un impact durable sur nos gènes, avec une méthylation de l'ADN (mécanisme qui contrôle l'expression des gènes et peut modifier la façon dont ils sont activés). Ainsi, plus de 30 ans après l'arrêt du tabac, on retrouve des sites méthylés dans plus de 7 000 gènes chez les anciens fumeurs.

Les autres risques du tabac

Outre la santé à proprement parler, d'autres risques existent :

Nature des risques Caractéristiques
Psycho-comportementaux Liés à la dépendance au tabac.
Sexuels Troubles de l'érection chez l'homme.
Fécondité/fertilité
  • Difficulté à procréer chez l'homme et la femme lorsque les deux fument, les risques étant accrus.
  • Baisse du taux de fécondité de 10 à 20 % :
    • diminution du nombre de spermatozoïdes et de leur vigueur,
    • augmentation du nombre de spermatozoïdes porteurs d'une anomalie chromosomique,
    • moins de succès pour une fécondation in vitro chez les fumeuses (10 % de moins).
Esthétiques
  • Vieillissement prématuré de l'organisme et de la peau (le tabac est la deuxième cause de vieillissement cutané après le soleil).
  • Dents et bouche : déchaussement des dents à long terme, gingivite, coloration de l'émail, mauvaise haleine, etc.
  • Peau, ongles et cheveux : ongles jaunis chez les gros fumeurs, ongles et cheveux cassants et cheveux secs.
  • Odeur de tabac froid.
Matériels/financiers La cigarette coûte de plus en plus cher et certains rognent sur les besoins quotidiens pour pouvoir s'acheter leurs paquets de cigarettes.
Environnementaux
  • Les mégots jetés dans la nature mettent des années avant de disparaître.
  • Pollution atmosphérique de l'habitat (encrassement des murs et rideaux plus rapide) et de ses habitants (enfants, animaux domestiques, plantes vertes).
Professionnels
  • Le tabagisme au travail aggrave les risques déjà encourus lorsque l'on manipule des produits toxiques ou que l'on est soumis à des émanations de polluants industriels ou agricoles : maladies respiratoires, asthmes, cancers, etc.
  • Le taux d'absentéisme est plus important chez les fumeurs.
  • Les fumeurs augmentent leur intensité de travail, mais font plus souvent d'erreurs.
  • Il y a plus d'accidents du travail parmi les employés fumeurs.
Lire l'article Ooreka

Tabac : des risques aggravés avec certains facteurs

Certains mélanges deviennent encore plus dangereux pour la santé :

  • tabac + alcool ;
  • tabac + drogue ;
  • tabac + pilule contraceptive ;
  • tabac + alimentation trop grasse, trop sucrée et/ou trop salée ;
  • tabac + sédentarité.

À défaut de pratiquer un sport violent, une marche au grand air permet d'éliminer une petite partie des toxines et vaut toujours mieux que la sédentarité.

Lire l'article Ooreka

Les risques du tabac sur les fumeurs passifs

Le tabagisme passif fait énormément de victimes. Il n'est pas rare qu'une personne non-fumeuse et n'ayant jamais fumé de sa vie soit atteinte d'un cancer du poumon après avoir vécu dans l'atmosphère enfumée d'autres personnes de son foyer ou de son environnement de travail.

De nombreux enfants en bas âge développent des troubles liés au tabagisme de leurs parents (plus de 40 % des enfants ont au moins l’un de leurs deux parents qui fume), notamment :

Les femmes enceintes ne devraient pas fumer durant toute la période de grossesse afin d'éviter tout problème de santé chez leur enfant. Le tabagisme passif est une cause de mort subite du nourrisson, d’insuffisance pondérale à la naissance et d'obstruction bronchique chez les enfants asthmatiques.

Lire l'article Ooreka