Thérapies cognitivo-comportementales (TCC)

Sommaire

La thérapie cognitivo-comportementale est l'une des méthodes alternatives pour arrêter de fumer, au même titre que la sophrologie, l'acupuncture, la méthode Allen Carr ou encore l'hypnose.

Qu'est-ce qu'une thérapie cognitivo-comportementale ?

Les thérapies cognitivo-comportementales visent à aider le fumeur à se débarrasser de son addiction en l'aidant à identifier et à combattre les pensées qu'il associe à son rapport au tabac.

 

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 

Principe de la TCC

La TCC agit sur 3 pôles :

  • les pensées ;
  • les comportements ;
  • les émotions.

En partant du constat que chaque pôle peut déclencher, le fumeur travaille à deux, avec un professionnel, à :

  • comprendre sa dépendance au tabac ;
  • repérer les situations à risque ;
  • et identifier les pensées et émotions qui le poussent à fumer.
Lire l'article Ooreka

Déroulement de la thérapie

  • Les séances peuvent être individuelles, mais également collectives en petits groupes.
  • Leur durée varie entre 30 minutes et 2 heures, généralement tous les 15 jours.
  • en général, 3 à 7 séances sont nécessaires pour pouvoir arrêter.

Efficacité de la TCC pour arrêter de fumer

Selon l'intervenant et la méthode, l'efficacité varie de 10 à 35 % de taux de réussite.

Avantages de la thérapie cognitivo-comportementale

La TCC est gratuite dans le cadre d'une consultation pour sevrage tabagique à l'hôpital.

De plus, elle :

  • associe sevrage tabagique et contrôle des émotions et du stress ;
  • permet de mesurer sa motivation et ses chances de succès ;
  • est  sans effets secondaires (énervement, compensation par la nourriture ou l'alcool, prise de poids...) ;
  • est sans contre-indication médicale ;
  • est efficace sur les petits et gros fumeurs.

Inconvénients de la TCC

Avant de choisir la TCC, soyez conscient que :

  • l'efficacité dépend notamment de la qualité de l'intervenant ;
  • la méthode ne se suffit pas à elle-même et doit être associée aux autres méthodes de sevrage ;
  • l'arrêt n'est pas immédiat comme il peut l'être avec d'autres méthodes comme l'acupuncture ou l'hypnose.