Arrêter le tabac

Écrit par les experts Ooreka

Pour arrêter le tabac, il est nécessaire de trouver en soi-même la volonté d'arrêter, mais aussi de reconnaître les différents arguments qui nous y engage. S'il est trop difficile d'arrêter en une seule fois, on peut essayer d'arrêter de fumer progressivement, en limitant peu à peu sa consommation.

Arrêter le tabac : la volonté avant tout !

Même une excellente méthode n'aura pas beaucoup de succès si le fumeur n'est pas d'abord décidé à arrêter. Souvent, cela nécessite :

  • de prendre conscience de tous les aspects négatifs de la cigarette, des risques encourus pour sa santé, etc. ;
  • de comprendre sa relation au tabac et d'identifier nos motivations pour arrêter.

Ensuite, il est souvent utile de discuter avec un tabacologue ou avec votre médecin pour :

  • savoir où vous en êtes avec la cigarette ;
  • évaluer votre état de santé générale ;
  • vous aider à trouver une bonne méthode.

Ensuite, faites votre choix parmi les méthodes suivantes :

Certaines applications mobiles peuvent représenter une vraie aide, comme Qweety. Présentée sous forme de jeu, elle met en place des paris entre amis sur le sevrage tabagique, les vainqueurs gagnant des chèques cadeaux individuels ou collectifs.

Arrêter le tabac : se poser les bonnes questions

Avant de réfléchir aux moyens qui vous permettront d'arrêter de fumer, penchez-vous sur les raisons suivantes :

Arrêter le tabac : quels arguments ?
Avantages de la cigarette (subjectifs)
  • Plaisir.
  • Détente.
  • Convivialité, etc.
Inconvénients de la cigarette (liste non exhaustive)
  • Occasionne des maladies qui vont de la bronchite chronique à l'emphysème pulmonaire, la crise cardiaque ou le cancer.
  • Au bout de plusieurs années, le décès du patient n'est pas exclu, en lien avec l'une des maladies graves du tabac.
  • La cigarette essouffle et ne permet pas de pratiquer beaucoup de sport sans prendre de risques conséquents.
  • La cigarette fait des dégâts esthétiques : elle abîme la bouche (dents, mauvaise haleine, perte du goût), la peau, les cheveux et les ongles.
  • La cigarette vieillit prématurément l'organisme et la peau (deuxième cause de vieillissement cutané après le soleil).
  • La cigarette donne une odeur. Le fumeur sent le tabac froid continuellement. La maison mal aérée d'un fumeur sent le tabac et nécessite une aération permanente.
  • La cigarette est aussi un tort causé à son entourage (famille, enfants, animaux domestiques...). Le tabagisme passif occasionné rend malade aussi. Statistiquement, un enfant de fumeur aura plus de chances de devenir lui aussi un fumeur.
  • Le coût engendré par l'achat de paquets de cigarettes est pris sur des occasions de faire de beaux voyages ou de vivre plus largement, etc.

Les méthodes pour arrêter le tabac

Méthodes Avantages Inconvénients
Substituts à la nicotine
  • Ce procédé de libération de nicotine comble la sensation de manque de nicotine.
  • Aide à se sentir moins nerveux et permet de vivre plus sereinement la période de sevrage tabagique.
  • Un substitut à la nicotine peut être associé à un substitut gestuel ou à une méthode alternative comme la relaxation.
  • Utilisation sous contrôle médical afin d'éviter un surdosage.
  • Ne surtout pas reprendre une cigarette avec un patch nicotinique.
  • Le coût est relativement élevé : pour un patch on compte entre 10 et 20 € par semaine.
  • Les gommes et les pastilles sont moins chères, mais il faut faire très attention à sa consommation pour ne pas surdoser son organisme de nicotine. Ce ne sont pas des bonbons ordinaires !
  • Attention aussi aux effets secondaires, comme les palpitations ou les nausées que peuvent donner certains produits.
Substituts gestuels
  • Peuvent suffire pour ceux qui ont une dépendance psychologique et qui fument assez peu.
  • Pas de risques pour la santé.
  • Une gestuelle de compensation qui permet d'éviter de sauter sur la cigarette de vos invités lorsque des fumeurs envahissent votre salon.
  • Le taux de réussite reste assez faible pour ce type de solutions.
  • Remplace la dépendance gestuelle, mais ne comble pas les symptômes du sevrage si l'on ne l'associe pas à un substitut nicotinique.
  • Certains produits sont assez chers.
  • Remplacer la gestuelle de la cigarette par une gestuelle de fausse cigarette c'est pour certains remplacer une béquille par une autre. Et comment se libérer ensuite de la fausse cigarette ?
Méthodes médicamenteuses
  • Les médicaments se prennent souvent quelques jours avant le jour décisif de l'arrêt.
  • Ils préparent bien et permettent de gérer stress et nervosité dus à l'arrêt, car ils contiennent des composants antidépresseurs, ce qui neutralise la sensation de manque.
  • Ces médicaments ne contenant pas de nicotine, on peut les associer avec un substitut à la nicotine.
  • Les médicaments ne sont délivrés que sur ordonnance, ce qui est contraignant.
  • Il peut y avoir des interactions avec un autre traitement en cours. Il faut donc signaler tout traitement à son médecin.
  • Certains de ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires.
Méthodes alternatives
  • Pas d'effets secondaires.
  • Méthodes naturelles.
  • Lorsque le fumeur est bien décidé à arrêter, les résultats peuvent être durables.
  • Plutôt efficaces sur les effets dus à l'arrêt du tabac : nervosité, anxiété, sommeil difficile, fringales alimentaires, etc.
  • Il faut une bonne dose de volonté et ne pas être un gros fumeur.
  • Ces méthodes n'étant pas reconnues, elles ne sont pas remboursées par l'assurance maladie. Il vaut donc mieux avoir une mutuelle qui prend en charge les médecines alternatives.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
SD
safia djoumi

aromathérapeute holistique et coach en nutrition

Expert

christophe leblond

phytothérapie, aromathérapie et compléments alimentaires | www.phyto-soins.com

Expert

CG
céline garreau

bioénergéticienne, libération du péricarde | de la pierre à la lune

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.