Arrêter de fumer avec l'acupuncture

Sommaire

Cette méthode ne fait pas partie des traitements reconnus pour le sevrage tabagique.

Il existe de nombreuses méthodes alternatives pour arrêter de fumer : l'hypnose, l'acupuncture, la méthode Allen Carr, les psychothérapies comportementales ou encore la sophrologie.

Arrêter de fumer avec l'acupuncture : principes

L'acupuncture est une technique d'origine chinoise. Elle consiste à introduire de fines aiguilles en des points précis du corps humain et notamment sur les méridiens afin de libérer et fluidifier les courants d'énergie.

Dans le cas du sevrage tabagique, la méthode peut consister :

  • à piquer des aiguilles dans les ailes du nez en un point appelé « chiapi » ;
  • ou à laisser un fil dans l'oreille pendant 2 à 3 semaines (auriculothérapie).
Lire l'article Ooreka

Efficacité de l'acupuncture pour arrêter de fumer

Ce que disent les adeptes :

  • 80 % d'arrêt dès la première séance, 90 % au bout de deux ou trois séances ;
  • 60 % des patients restent non-fumeur après le 3e mois.

Une forte motivation et un appui psychologique améliorent très nettement les résultats de cette méthode. L'acupuncture convient surtout pour les fumeurs peu dépendants, à la recherche d'un soutien psychologique et/ou de détente : elle fonctionne peu sur les « gros » fumeurs.

Avantages de l'acupuncture pour arrêter de fumer

Il suffit d'avoir envie d'arrêter la cigarette pour de prendre rendez-vous avec un acupuncteur. Cette technique :

  • peut être associée aux autres méthodes de sevrage ;
  • est sans effets secondaires (énervement, compensation par la nourriture ou l'alcool, prise de poids, etc.) ;
  • ne comporte aucune contre-indication ;
  • a une action sur le manque de tabac ;
  • détend, déstresse, etc.
Lire l'article Ooreka