Sommaire

L’hypogueusie désigne une diminution ou une perte partielle du sens du goût. Découvrez, dans notre article, l’essentiel à savoir sur cette affection sans gravité mais très pénible à vivre au quotidien.

Hypogueusie : caractéristiques

Troubles du goût

Une perte du goût complète prend le nom d’« agueusie », une perception de goût en l’absence de stimulus celui de « pseudogueusie » et la perception d’un goût différent de celui auquel on devrait s’attendre (généralement un goût désagréable) prend le nom de « cacogueusie ».

Propriétés

L’hypogueusie, ou diminution du goût, est une affection bénigne qui est le plus souvent transitoire. L’absence de gravité de ce trouble ne le rend pas moins gênant pour autant. L’hypogueusie peut concerner des saveurs spécifiques ou au contraire être beaucoup plus globale et entraîner une diminution générale du goût.

Causes possibles d'hypogueusie

Concrètement, l’hypogueusie est due à un assèchement des papilles, sachant que l’ensemble des papilles est renouvelé en une dizaine de jours environ. 

En fonction des causes de l’hypogueusie, celle-ci peut être plus ou moins durable dans le temps, voire irréversible.

Facteurs externes liés à l'hypogueusie

Des facteurs externes sont susceptibles d’abîmer les papilles gustatives :

  • la consommation de tabac (il est fréquent que les fumeurs perdent partiellement ou totalement le sens du goût) ;
  • la consommation d’alcool ;
  • les aliments très épicés ou très acides ;
  • une brûlure de la langue ;
  • une exposition de la bouche à des produits chimiques ;
  • un traumatisme crânien (rare) et dans ce cas-là, ce ne sont pas les papilles gustatives qui sont directement touchées mais l’information qu’elles véhiculent.

Hypogueusie : pathologies

Plusieurs pathologies peuvent expliquer une hypogueusie ou une agueusie :

  • un RGO (l’acide qui reflue de l’estomac détruit les papilles gustatives) ;
  • une parodontopathie ;
  • diverses pathologies comme par exemple le syndrome de Gougerot-Sjögren ;
  • une tumeur au niveau de la cavité buccale (exceptionnellement, une tumeur cérébrale peut comprimer le nerf crânien responsable du goût, le nerf facial) ;
  • des infections ou des mycoses (candidose, etc.) ;
  • une mauvaise hygiène bucco-dentaire et des caries.

Causes médicales de l'hypogueusie

On retrouve plusieurs causes médicales pouvant expliquer une hypogueusie :

Hypogueusie : la question de la cigarette électronique

La perte de goût partielle est fréquente chez les vapoteurs (utilisateurs de e-cigarette, ou cigarette électronique). Elle fait généralement son apparition après quelques semaines, voire quelques mois d’utilisation, généralement suite à l’ « overdose » d’un arôme. Ainsi, le fait de vapoter trop souvent le même liquide ou le même type de liquide va favoriser l’apparition de cette hypogueusie.

Il faut aussi savoir que les anciens fumeurs présentent pour la plupart une altération déjà marquée des papilles gustatives et qu’il faudra donc moins de temps pour qu’apparaisse une hypogueusie due à l’utilisation d'une e-cigarette.

Avec la disparition et l’atténuation du goût, les vapoteurs perdent l’avantage de la e-cigarette qui est de proposer un parfum agréable pour eux. Il est toutefois envisageable, dans un premier temps en tout cas, de se tourner vers un e-liquide plus marqué, plus fort en goût que celui dont on a l’habitude (cannelle, menthe et menthol notamment) ou, tout au contraire, vapoter une base neutre, sans saveur.

En règle générale, l’hypogueusie qui survient à cause de la cigarette électronique ne persiste qu’une dizaine de jours, voire moins si vous mettez rapidement en place les solutions proposées ci-après.

Traitement de l’hypogueusie

Avant même de s’intéresser à de véritables traitements médicamenteux de l’hypogueusie, il est possible de la prendre en charge très simplement. Pour lutter simplement contre l’hypogueusie on peut commencer par :

  • boire beaucoup d’eau pour hydrater les papilles ;
  • manger des fruits particulièrement savoureux (forts en goût), voire mordre régulièrement dans une tranche de citron pour réveiller les papilles.

En ce qui concerne les hypogueusies dues à l’utilisation au long cours de la cigarette électronique, il est possible de prévenir ce désagrément en changeant régulièrement de parfum. En effet, l’utilisation continue d’un même liquide va entraîner une adaptation des papilles gustatives qui deviendront insensibles à ce type de saveur. Le fait de changer de parfum va « reposer » les papilles sur-stimulées et en solliciter d’autres.

Bien entendu, cesser la consommation de tabac reste indispensable lorsque c’est lui le responsable de l’hypogueusie. Dans le reste des cas, le traitement de l’hypogueusie consiste à traiter la ou les causes de cette dernière :

  • Si elle est par exemple due à un syndrome de Gougerot-Sjögren, ce sera la prise en charge de cette pathologie qui permettra de solutionner l’hypogueusie.
  • De même, si traiter un reflux gastro-œsophagien est nécessaire, ce sera quelques temps après la mise en œuvre du traitement qu’on obtiendra des résultats sur la perte de goût.
  • Si des médicaments sont responsables de l’hypogueusie, il faudra consulter son médecin afin qu’il propose une alternative.
  • Dans la mesure où c’est une mycose qui est à l’origine de la perte de goût, un traitement antifongique devra être instauré.
  • De plus, si des travaux dentaires doivent être réalisés, il faut les faire sans attendre.