Tabac : le mimétisme expliquerait la difficulté d'arrêter

Sommaire

Combien de cigarettes avez-vous fumées parce que quelqu'un lançait « pause clope ? » et que vous n'y aviez pas franchement pensé ? Et combien de non-fumeurs ont discrètement porté une cigarette aux lèvres en soirée ? Notre astuce fait le point sur un facteur notable dans la difficulté d'arrêter de fumer : le mimétisme.

Le tabac et nous : un long passé commun !

Fumer est un acte qui existe depuis très longtemps et fait partie de notre environnement culturel et historique :

  • Les grands chefs-d’œuvre du cinéma ont leur part de cigares et cigarettes et certains héros ne sont rien sans leur tabac.
  • Aujourd'hui encore, on montre des personnages décomplexés de la cigarette qui grillent trois paquets le temps d'un film.

Il est donc difficile d'imaginer un environnement exempt de toute référence à la cigarette et au tabagisme.

Mimétisme : transmission de l'envie à travers les images

Une étude a été faite sur un groupe de fumeurs et de non-fumeurs en train de visionner un film contenant beaucoup de scènes de tabagisme.

Résultat de l'étude

Elle a démontré que le simple fait de voir des fumeurs stimule certaines parties du cerveau.

Cette stimulation donnait en effet automatiquement envie de fumer aux consommateurs faisant partie de l'étude, et remettait parfois en question le désintérêt des non-fumeurs vis à vis de la cigarette.

Identification aux héros fumeurs : suggestion d'explication

On peut penser que ça n'est pas le fait de voir quelqu'un fumer qui donne envie, mais le fait de voir la personne apprécier l'acte de fumer :

  • Quelques minutes avant d'allumer sa cigarette, elle parait moins détendue, préoccupée.
  • Après quelques bouffées, la voilà sûre d'elle, confiante et avec de la répartie.
  • Le spectateur qui recherche inconsciemment l'harmonie, la confiance et la prestance a envie de s'identifier à elle.

Contourner la difficulté d'arrêter de fumer

De nombreux facteurs rendent compliqué d'arrêter de fumer :

  • vivre entouré de fumeurs ;
  • voir des films où des gens fument ;
  • être confronté à des objets ou lieux rappelant l'addiction, etc.

Si vous souhaitez arrêter de fumer, vous savez donc dorénavant qu'il vous sera utile de limiter les influences visuelles !

  • Lors des pauses cigarettes, vous pouvez sortir marcher un peu pour éviter de rester dans le groupe fumeur tout en prenant l'air.
  • Vous pouvez continuer d'aller au cinéma avec précaution en vous rappelant que les films sont des fictions, et que fumer ne rend pas plus sûr de soi, plus heureux, plus épanoui !

Par ailleurs, adressez-vous à votre médecin traitant, à un centre anti-tabac ou à un médecin spécialisé qui pourra vous donner d'autres astuces pour arrêter. Il pourra également vous mettre en relation avec d'autres anciens fumeurs pour partager vos expériences.

Pour plus d'aide dans votre lutte contre le tabac :